Réseau Français des Centres Régionaux de Pharmacovigilance

Des professionnels de santé à votre écoute

Découvrez le Réseau des CRPV

Notre réseau, constitué de 31 centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV), est depuis 50 ans la structure opérationnelle du système français de pharmacovigilance, indépendante de l’industrie pharmaceutique. Les CRPV sont répartis sur le territoire national de façon à favoriser les échanges de proximité avec les professionnels de santé et les patients. Nous sommes notamment chargés de recueillir et analyser les déclarations d’effets indésirables des professionnels de santé et des patients et de renseigner les professionnels de santé sur leur territoire d’intervention. 

Au quotidien, nous assurons donc : 

  • Le recueil et l’analyse des notifications d’effet indésirable médicamenteux, ou d’erreur médicamenteuse, en provenance des professionnels de santé, des patients et des associations de patients et assurons leur transmission à l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM),
  • Une aide au diagnostic et à la gestion d’une pathologie médicamenteuse,
  • La réponse aux questions portant sur un médicament, son bon usage, ses effets indésirables et ses interactions (avec d’autres médicaments, ou des aliments, des plantes, des compléments alimentaires)
  • Une expertise et un appui en matière de pharmacovigilance, d’information sur le médicament, de prévention du risque médicamenteux et de promotion du bon usage du médicament auprès de l’ANSM, des Agences Régionales de Santé (ARS), des établissements de santé et des établissements et services médicosociaux de son territoire,
  • Des activités de formation, d’information et de recherche en matière de pharmacovigilance, de risque médicamenteux et de sa prévention.

Chiffres clés

0
observations d’effets indésirables médicamenteux enregistrées (2021)
0
observations ayant un critère de gravité (2021)
+ 0
réponses à vos demandes de renseignements sur les médicaments

Bulletins

Les Centres Régionaux de Pharmacovigilance vous proposent régulièrement des bulletins d’information sur les médicaments, leurs effets indésirable, leur bon usage en se basant sur des articles scientifiques de la littérature, des cas cliniques, les actualités des autorités de santé. Des bulletins thématiques sont aussi publiés.

Octobre 2022 – N°38

Publié le 01/10/2022

CRPV de Besançon, Dijon, Nancy, Reims et Strasbourg - Echos de pharmacovigilance en Bourgogne Franche Comté et Grand Est

Asthme d’effort iatrogène et contraception œstroprogestative. Phénomènes de rappel après radiothérapie. Cas clinique : Médicaments, jamais à la portée des enfants

Juillet 2022 – Octobre 2022 – N°75

Publié le 01/10/2022

CRPV de Lille - Brèves du CRPV de Lille

Editorial : Mucoviscidose et médicaments modulateurs du canal CFTR Observation : ZOSTAVAX® et survenue de vascularite à cellules géantes Littérature : Bégaiement induit par les médicaments ; Exposition prénatale aux antiépileptiques et risque neurodéveloppemental : nouvelles données sur le topiramate A suivre… : Les corps gras pour application cutanée ne font pas bon ménage avec

Juillet – Octobre 2022 – N°121

Publié le 01/10/2022

CRPV de Tours - Actualités en Pharmacosurveillance

Bulletin Actualités en Pharmacosurveillance Juillet/Octobre 2022 Gliflozines et infections uro-génitales ; Lamotrigine et éruption ; Fluoroquinolones et pneumothorax ; Immunoglobulines et eczéma ; Neuropathies et inhibiteurs BRAF/MEK ; Kétamine chronique et EI spécifiques ; Vaccin contre le rotavirus et convulsions ; Etude IATROSTAT ; COVID-19 : Bon usage de Paxlovid®, vaccination contre la COVID-19.

Automne 2022 – N°42

Publié le 27/09/2022

CRPV de Nice et Marseille - Bulletin interactif

Risques de détournements et effets indésirables de la Periactine ; Pneumopathie interstitielle diffuse induite par la rifampicine ; Toxicité hépatique du MTX au cours de la prise en charge d’une grossesse extrautérine ; Finastéride : surveillance des troubles sexuels et psychiatriques ; Les fausses couches à répétition et l’acide acétylsalicylique ; Lamotrigine et hallucinations

Septembre 2022 – N°7

Publié le 01/09/2022

CRPV de Grenoble, Clermont-Ferrand, Lyon et Saint-Étienne - PaSAuRA

Expérimentation française de l’usage médical du cannabis : évaluation de la sécurité d’emploi du cannabis thérapeutique (cadre réglementaire, indications retenues…) et usage de cannabidiol dans différentes situations pratiques : risque d’interactions médicamenteuses, utilisation chez la femme allaitante, effets sur la conduite. Rappel sur les propriétés pharmacologiques distinctes du cannabidiol et du delta-9-tétrahydrocannabinol (THC).

Août 2022 – N°13

Publié le 01/08/2022

CRPV d’Angers et de Nantes - Viginews

Le cannabis médical ; Cas clinique : DRESS syndrome et XENETIX®(iobitridol), penser aux produits de contraste iodés en cas d’hypersensibilité retardée ; Desloratadine et risque convulsif

Nos actualités

12ème édition des journées régionales de pharmacovigilance et d’addictovigilance

Publié le 21/11/2022

A l’occasion des journées régionales de pharmacovigilance / addictovigilance des Hauts de France (21 au 25 novembre 2022), les CRPV de Lille et d’Amiens et le CEIP de Lille proposent de courtes vidéos (5 à 15 min max) sur différents sujets : Le 21/11/2022 Le 22/11/2022 : thème addictovigilance Le 23/11/2022 : thème hépato-gastroentérologie Le 24/11/2022 : thèmes variés Le 25/11/2022 : thème néphrologie Du 21 au 25 novembre 2022, les présentations seront publiées sur la

CIRUPT, une étude sur les conséquences des ruptures de stock de médicaments

Publié le 21/10/2022

La première partie de l’étude CIRUPT a porté sur l’analyse rétrospective de 462 cas d’effets indésirables liés à une rupture de stock de médicaments, enregistrés dans la base française de pharmacovigilance entre 1985 et 2019. Les cas concernaient principalement des médicaments du système nerveux (22,1%, intervalle de confiance à 95% [IC] 17,5-27,0%), du système cardiovasculaire

Antipsychotiques et prise de poids

Publié le 08/08/2022

Certains antipsychotiques, utilisés notamment dans le traitement de la schizophrénie, peuvent entraîner une prise de poids. Cette prise de poids peut s’expliquer par l’action du médicament sur le centre nerveux de régulation de l’appétit. Elle peut également s’expliquer en partie par le retentissement de la pathologie sur la vie quotidienne avec une réduction, voire une

Retour haut de page