Je suis un professionnel

La déclaration

La déclaration d’un effet indésirable médicamenteux est l’occasion de contacter votre CRPV pour discuter en direct avec un praticien et obtenir rapidement des informations utiles. Vous avez un doute sur le rôle du médicament, contactez directement votre CRPV.

Le portail de signalement des évènements indésirables sanitaires indésirables est à disposition de tout professionnel de santé qui souhaite effectuer une déclaration par voie électronique. Directement accessible par le lien signalement-sante.gouv.fr il permet de signaler plusieurs types d’évènements indésirables, dont les effets indésirables médicamenteux qu’ils soient avérés ou simplement suspectés. Le signalement des erreurs médicamenteuses, y compris sans effet, est également possible.

Question/signalement d’un effet indésirable

Obtenez des informations pratiques sur les médicaments : rédigées par les Centres Régionaux de pharmacovigilance, en toute indépendance, il s’agit d’une sélection d’articles, des bulletins et d’articles courts en relation avec des informations disponibles dans l’Espace patients…

Dernières actualités concernant les professionnels de santé

Hydroxychloroquine et Azithromycine

Rappel sur le risque cardiaque 27 mars 2020 L’intérêt potentiel de l’association hydroxychloroquine – azithromycine dans la prise en charge de l’infection à COVID-19 a fait l’objet récemment d’une large médiatisation. L’emploi de ces médicaments, en particulier en association, fait courir des risques d’effets indésirables graves, en particulier cardiaques. Plusieurs cas viennent d’être rapportés aux

Lire la suite »

Chloroquine et Hydroxychloroquine: les points essentiels

ECG et risque de prolongation du QT La chloroquine, l’hydroxychloroquine (mais aussi l’azithromycine et le lopinavir, à un moindre degré) bloquent les canaux potassiques hERG. Les patients recevant concomitamment ces traitements sont exposés à des prolongations possibles de l’intervalle QT corrigé (QTc) de l’électrocardiogramme de surface. La toxicité cardiaque de l’hydroxychloroquine et de la chloroquine

Lire la suite »

Les produits de contraste iodés (PCI) peuvent-ils être à l’origine de réactions d’hypersensibilité retardée ?

Article extrait de la lettre d’information des CRPV de Brest et de Rennes oct-nov-déc 2019 (à consulter pour accéder aux figures et tableaux) Quelques rappels… Un produit de contraste est une substance injectable ou ingérable utilisée en imagerie médicale pour augmenter artificiellement le faible contraste naturel de certains tissus afin d’améliorer la visualisation des organes

Lire la suite »

Gabapentinoïdes et risque d’induction de syndrome parkinsonien

Article extrait du bulletin VigipharmAmiens-Janvier 2020 Les gabapentinoïdes (gabapentine, Neurontin® et prégabaline, Lyrica®), sont indiqués dans le traitement des crises partielles d’épilepsie et dans les douleurs neuropathiques ainsi que, pour la prégabaline, dans les troubles anxieux généralisés. Nous avons évoqué dans VigipharmAmiens de mai-juin 2019 la majoration du risque suicidaire démontré pour la prégabaline dans

Lire la suite »
Retour haut de page