Médicaments et potassium

Le potassium est un ion (cation) important pour l’organisme. Il joue un rôle clé dans les échanges au niveau des membranes cellulaires par l’intermédiaire de canaux potassiques. Le taux sanguin de potassium, appelé kaliémie, doit être compris entre 3,6 à 4,5 mmol/litre (ou mEq/litre).

L’organe principal de la régulation de la kaliémie est le rein ; les perturbations de la kaliémie, sont appelées hypokaliémie (baisse inférieure à 3,5 mmol/Litre) et hyperkaliémie (augmentation supérieure à 5 mmol/Litre).

Les modifications de la kaliémie sont des facteurs de risque de troubles cardiaques pouvant être sévères (extrasystoles, tachycardie ventriculaire, torsade de pointe, fibrillation ventriculaire en cas d’hypokaliémie ; troubles de conduction auriculaire puis ventriculaire, pouvant aller jusqu’à l’arrêt cardiaque en cas d’hyperkaliémie).

Les modifications de la kaliémie induisent également des troubles neuromusculaires (crampes, douleurs musculaires, paresthésies).

Certains médicaments modifient la kaliémie et justifient une surveillance biologique.

Il est important de les connaitre pour comprendre l’intérêt de cette surveillance mais aussi pour limiter le risque en cas d’association médicamenteuse de plusieurs médicaments  « hypokaliémiants » ou « hyperkaliémiants ».

Certains aliments et plantes peuvent aussi avoir un effet sur la kaliémie.

Les médicaments dits « hypokaliémiants » sont les suivants (à noter que les médicaments en italique n’ont pas cet effet mentionné dans leur notice actuelle):

Evidemment les résines échangeuses d’ions utilisées pour diminuer la kaliémie polystyrène sulfonate de sodium, polystyrène sulfonate de calcium
Tous ou la plupart des diurétiques bumétanide, furosémide, ciclétanine, chlortalidone, hydrochlorothiazide, indapamide, altizide
corticoïdes bétaméthasone, cortisone, dexaméthasone, méthylprednisolone, prednisolone, prednisone, fludrocortisone, triamcinolone, hydrocortisone, cortivazol (ce dernier en surdosage)
antifongiques azolés itraconazole, fluconazole, posaconazole, voriconazole
laxatifs en usage prolongé lactulose, sorbitol, macrogol (ou polyéthylène glycol), mucilages, bisacodyl…
préparations pour coloscopie à base de phosphate de sodium ou de polyéthylène glycol
Certains médicaments immunosuppresseurs évérolimus, sirolimus, tacrolimus, temsirolimus
antidépresseurs citalopram, escitalopram (ce dernier en surdosage)
anti-infectieux ertapénem, amphotéricine B, flucloxacilline, chloroquine (en surdosage)
agonistes des récepteurs béta adrénergiques dobutamine, indacatérol et salbutamol
Mais également des médicaments tels que léflunomide, acétazolamide, adrénaline, théophylline, lévodopa, lithium et sotalol
certaines substances et plantes séné, réglisse, boldo, bourdaine, cascara, ricin, chayote, chouchou, christophine et… la caféine (en excès) !

Les médicaments « hyperkaliémiants » ou qui aggravent une hyperkaliémie sont les suivants (les médicaments en italique n’ont pas cet effet mentionné dans leur notice actuelle) :

Evidemment le chlorure de potassium en excès ou mal surveillé
Tous ou la plupart des diurétiques dits « épargnant potassique » amiloride, spironolactone, éplérénone
antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II (sartans) candésartan, éprosartan, irbésartan, losartan, olmésartan, telmisartan, valsartan
inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC) bénazépril, captopril, cilazapril, énalapril, fosinopril, lisinopril, périndopril, quinapril, ramipril, trandolapril, zofénopril
héparines non fractionnées et de bas poids moléculaire (énoxaparine, fraxiparine, tinzaparine,
anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) célécoxib, diclofénac, ibuprofène, indométacine, kétoprofène, naproxène, piroxicam, sulindac
Certains médicaments immunosuppresseurs tacrolimus, ciclosporine
médicaments de l’anesthésie propofol, suxaméthonium (ou succinylcholine)
anti-infectieux amphotéricine B (en perfusion rapide), pentamidine, triméthoprime-sulfaméthoxazole, pénicillines
Mais également des médicaments tels que aliskirène, digoxine, mannitol, nicorandil, inhibiteurs calciques
des médicaments contenant du potassium dans leurs excipients TRANSILANE®, VEINOBIASE®
certaines substances et plantes jus de noni (Morinda citrifolia)

Ces listes ne sont pas exhaustives et votre Centre Régional de Pharmacovigilance pourra vous apporter les informations complémentaires que vous souhaitez.