Médicaments et calcium

Le calcium (Ca2+) est un ion présent en majorité dans les os, mais aussi dans le sang, tout comme le sodium (Na+), le potassium (K+), ou encore les chlorures (Cl).

Le rôle du calcium est important car il intervient dans la solidité des os, leur croissance pour les enfants et prévient l’ostéoporose (fragilisation des os) chez les personnes âgées. Il joue également un rôle important dans la contraction des muscles, la coagulation du sang, il aide à conduire les signaux nerveux, y compris dans la régulation des battements du cœur.

La calcémie (ou taux de calcium dans le sang) est régulée par trois hormones : la parathormone, la calcitonine et le calcitriol (forme active de la vitamine D). La vitamine D sous forme active augmente l’assimilation du calcium et sa fixation sur les os.

  • On parle d’hypocalcémie lorsque la calcémie est inférieure à 2,25 mmol/L. Elle est le plus souvent causée par un déficit en vitamine D.
  • A l’inverse on parle d’hypercalcémie lorsque la calcémie est supérieure à 2,6 mmol/L. Les causes les plus fréquentes sont les cancers et l’hyperparathyroïdie.

Votre calcémie peut être modifiée par la prise de certains médicaments qu’il convient de connaître.

Vous trouverez ci-dessous les principaux médicaments susceptibles de modifier la calcémie en favorisant soit une hypocalcémie, soit une hypercalcémie. Certains peuvent favoriser les deux!

Médicaments connus comme pouvant favoriser une hypocalcémie : (les molécules en italique n’ont pas la mention d’hypocalcémie dans leur notice ou dans le résumé des caractéristiques du produit (RCP))

  • Glucocorticoïdes : prednisone, dexaméthasone, bétaméthasone, béclométhasone, prednisolone
  • Médicaments divers induisant une hypomagnésémie (baisse du magnésium): cisplatine, aminosides, (gentamicine, amikacine …), amphotéricine B
  • Inhibiteurs de la pompe à proton : oméprazole, ésoméprazole, pantoprazole, lansoprazole
  • Diurétiques de l’anse : furosémide, bumétanide, pirétanide
  • Agents chélateurs : EDTA, foscarnet, déférazirox, lanthane
  • Biphosphonates : acide alendronique, acide zolédronique, inbadronate, risédronate
  • Anticonvulsivants: phénytoïne, phénobarbital, carbamazépine
  • Médicaments activant les récepteurs sensibles au calcium: cinacalcet
  • Bicarbonate de sodium
  • Estramustine

Médicaments connus comme pouvant favoriser une hypercalcémie (en italique: absnece de mention dans la notice actuelle ou dans le RCP)

  • Analogues de l’hormone parathyroïdienne : tériparatide, hormone parathyroïdienne recombinante
  • Stabilisants de l’humeur : lithium
  • Vitamine D et dérivés: calcipotriol, calcitriol, tacalcitol
  • Calcium
  • Antiacides à base de calcium:  carbonate de calcium
  • Résines échangeuses d’ions : polystyrène sulfonate de calcium
  • Chélateurs du phosphore: lanthane, acétate de calcium
  • Médicaments qui augmentent la résorption osseuse: vitamine A, rétinoïdes (rétinol, trétinoïne, isotrétinoïdes, tazarotène, bexarotène, adapalène)
  • Diurétiques thiazidiques: hydrochlorothiazide, chlortalidone, indapamide
  • Anti-cancéreux : estramustine, capécitabine
  • Bronchodilatateurs:  théophylline (en cas de surdosage)
  • Androgènes : testostérone, tous les androgènes
  • Agonistes de la gonadoréline: diéthylstilbestrol, tamoxifène, torémifène

Attention ! ces listes ne sont pas exhaustives ! Votre Centre Régional de Pharmacovigilance pourra vous apporter des informations complémentaires.