Antalgiques et allaitement

Article complet disponible dans le bulletin VIGINEWS n°6-Juin 2019 rédigé par les CRPV d’Angers et de Nantes

La prise en charge de la douleur au cours de l’allaitement est complexe en raison des risques potentiels de nombreux antalgiques pour l’enfant allaité. Afin d’évaluer au mieux ce risque, il conviendra de prendre en compte l’importance du passage lacté du médicament (évalué par le rapport concentration lactée / concentration plasmatique [L]/[P]), la dose relative reçue par l’enfant par rapport à celle administrée à sa mère (RID) et les effets indésirables potentiels des antalgiques. Dans tous les cas l’enfant devra être surveillé afin de dépister d’éventuels effets du médicament reçu via le lait maternel.

Lire la suite